05.03.2021 | Notre priorité

Du moment qu’ils sont roses... Qu’attendent réellement les femmes de leurs outils?

Il y a longtemps déjà que les fabricants d’outils voient dans la gent féminine un groupe cible. Pourtant, bien que la publicité nous montre désormais souvent des femmes armées de marteaux, tournevis et autres exécuter des projets de petite comme de grande envergure, ce dont on peut se réjouir, à ce jour, on ne possède que très peu de connaissances réelles quant à leurs besoins en matière d’outils. Alors, venons-en aux faits!

    La vie en rose

    Lorsque les premiers outils conçus spécifiquement pour des mains féminines ont fait leur apparition dans les magasins de bricolage, on a pu se rendre compte très clairement de l’idée que l’on se faisait des femmes et de leurs attentes à cet égard à l’époque.
    Apparemment, un grand nombre de fabricants étaient convaincus que, pour elles, l’aspect esthétique était essentiel et qu’elles avaient un faible prononcé pour certaines couleurs et certains motifs. Ils ont donc répondu à ces attentes par des produits bon marché, de moindre qualité, bien entendu de couleur rose et à motifs floraux.

     

     

    Grâce à une étude sur le marketing genré des outils de qualité (Claudia Schweizer, 2013) financée par PB Swiss Tools, nous avons pu mettre en évidence que les femmes n’aimaient pas particulièrement le rose et ne choisissaient pas leurs outils selon des critères avant tout d’ordre esthétique.
    En fait, elles refusent même souvent les produits portant l’étiquette «conçu pour les femmes».

     

    Les femmes sont bricoleuses

     

    Ce qui compte réellement pour les femmes: la qualité, l’ergonomie et un bon design. Elles utilisent leurs outils pour les mêmes travaux que les hommes et en attendent donc les mêmes qualités. L’outil doit bien tenir dans la main, offrir une prise sûre et posséder une grande longévité.

     

    Une différence qui n’en est pas une

    Il existe des différences anatomiques entre les hommes et les femmes.
    Mais la question est: ces différences jouent-elles un rôle?

    Certes, les femmes ont des mains légèrement plus petites que les hommes en moyenne, toutefois, cela n’a aucun impact sur la façon d’utiliser tournevis et autres outils à main. Un manche suffisamment grand permet une répartition régulière de la pression appliquée sur toute la paume de la main. Les femmes bénéficient donc plus encore d’une transmission de force optimale si un outil est doté d’un grand manche.

     

    Des outils de qualité pour tous et toutes

    Chez PB Swiss Tools, nous n’avons pas de préjugés. Nous fabriquons des outils de qualité adaptés à tous et à toutes. Et pour tenir cet engagement, nous recherchons le dialogue, posons des questions et optimisons régulièrement nos produits.

    Share this article
    ShareTweetShareEmail
    Visit
    S'abonner à la newsletter